REPORTAGES & SÉRIES

Chronique parue hier matin, samedi 29 mai 2021 dans la page Débats & Idées du quotidien La République des Pyrénées // Cronica parescuda ger matin, dissabte 29 de mai 2021 en la pagina 29 de mai 2021.

Lorsqu’on regarde de près ce que nous montrent, à longueur de journées, les chaînes de télévision en continu, on constate que les faits divers sanglants y tiennent une place grandissante. Le dernier en date, l’attaque au couteau d’une policière municipale, près de Nantes. Ces chaînes nous livrent, en direct, pêle-mêle, images d’hélicoptères, un expert, un gradé, un boulanger captif avec les salariés de sa boulangerie… Insensiblement, la séquence se transforme en un reportage sur la chasse à l’homme menée promptement par les forces de l’ordre. L’homme est en effet dangereux et peut tuer. Une édition spéciale s’installe alors. Le journaliste de service l’anime et la commente une heure et demie durant…

Lorsqu’on regarde de près ce que nous montrent à longueur de journées les chaînes de télévision en continu, on constate que les faits divers sanglants y tiennent une place grandissante. Le dernier en date, l’attaque au couteau d’une policière municipale, près de Nantes. Ces chaînes nous livrent pêle-mêle, images d’hélicoptères, un expert, un gradé, un boulanger captif avec les salariés de sa boulangerie… Insensiblement, la séquence se transforme en un reportage sur la chasse à l’homme menée promptement par les forces de l’ordre. L’homme est en effet dangereux et peut tuer. Une édition spéciale s’installe alors. Le journaliste de service l’anime et la commente une heure et demie dura

Le programme devient soudain une série policière qui doit normalement nous tenir en haleine. Le fugitif, dont on ne sait rien (1), a blessé deux gendarmes. Il est in fine abattu. Dès lors, l’information — enfin ce que ces chaînes estiment être digne de nous être livrés — reprend ses droits, jusqu’au prochain épisode… Faut-il croire qu’elles n’ont rien d’autre à nous « donner à voir » ? N’ayez crainte, elles savent ce qu’elles font. La tyrannie de l’audience et la concurrence des autres chaînes les rappellent à l’ordre. Hélas, elles entretiennent un climat anxiogène dont les ressorts inconscients pervertissent le regard que leurs « abonnés » portent sur la société.

« De bueus en vacas (2), je veux vous parler de « Mare of Easttown », une mini-série diffusée sur OCS où Kate Winslet interprète un lieutenant de police dans une ville de Pennsylvanie. Elle enquête sur un meurtre. Très vite, une atmosphère lourde, brumeuse, menaçante nous saisit. Autour d’elle, le monde semble sur le point de s’effondrer… Nous percevons combien il est complexe pour cette femme officier de police de mener de front sa vie personnelle et son enquête. Il ne s’agit que d’une série policière de fiction mais dont le singulier mérite est de dévoiler la froide détermination du « mal » face au portrait d’une magnifique femme.

1 – Nous avons pris en fin d’après-midi qu’il était schizophrène et islamiste radicalisé.

2- Du coq à l’âne.

2 commentaires sur “REPORTAGES & SÉRIES

  1. Que vòs que’t digui, que n’aví dejà parlat l’aute dissabte e lo capredactor que’m consèlha de non pas passar per un croniquaire militant de la causa occitana. Que’m sembla d’aver rason. Amistats. Sèrgi

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s